lundi 10 novembre 2008

Yes We Can…






Chronique de mercredi 5 novembre 2008



« Oui, nous pouvons ! » Vous avez remarqué ? Le cœur des campagnes électorales se gagne de nos jours avec des slogans inspirés de ceux d'une grande marque américaine d'équipement sportif.

Aujourd'hui, Barak Obama a été élu notamment grâce au discours qu'il a prononcé le 10 janvier 2008, autour du thème « Yes we can » c'est possible, on peut le faire !

Hier c'était Nicolas Sarkozy qui avait conquis la France avec pour devise : « Ensemble, tout est possible ».

C'est frappant, on ne gagne pas avec la surenchère d'offres et de promesses, chacun sait que les promesses n'engagent qui ceux qui y croient. En revanche, nous sommes beaucoup plus enclins à voter pour une personne qui nous offrira la possibilité de pouvoir accomplir quelque chose ; voire de nous accomplir !

Car au fond, ce que chacun recherche, ce n'est pas d'être assisté. On aspire tous à faire de notre vie un succès. Ce succès qui va se construire jour après jour, grâce aux différentes difficultés rencontrées que nous réussissons chaque instant à vaincre et à surmonter.

En somme, chacun de nous cherche à être un héros, celui de sa propre vie, de sa propre histoire !

Mais qui fut le premier héros ? Qui a ouvert la voie de cette ascension personnelle ? Qui a choisi de ne pas suivre la pensée en vogue, pour délivrer son propre message, même s'il ne correspondait pas à l'air du temps ?

Figurez-vous que cette personne n'est autre que notre patriarche Avraham... Il vivait dans un environnement hostile et idolâtre, ce qui ne l'empêcha pas de découvrir le monothéisme. Il décida alors de changer le monde, d'entreprendre une véritable révolution.

C'est lui qui proclama le premier au grand public « Yes We Can », oui c'est possible de croire en D.ieu, de changer les choses et le cours de notre vie. Oui c'est possible de s'offrir une vie jalonnés de grands succès personnels, et ce, dans une société juste et respectable. Le changement est possible !

Depuis, ses enfants et ses petits-enfants n'ont cessé d'être des révolutionnaires ; ils ont osé, ils ont bâti, ils ont rêvé et ont rencontré la réussite à chaque fois qu'ils ont levé les yeux vers le ciel, forts de la certitude que le vrai succès est impossible sans l'aide de D.ieu.

Obama sera-t-il bon pour nous ? Pour Israël ? Pour la paix ?

La réponse se trouve dans notre conviction que ni lui, ni un autre, ne dictera ce qui est bon ou pas pour nous… Car c'est à nous de décider de notre destin et de le prendre en main.

Si Obama a démontré que « Yes We Can », n'oubliez jamais que nous sommes à l'origine de cet espoir de changement et qu'il est temps que nous en soyons les porte-drapeaux !

Yes we can, have a nice day !

2 commentaires:

haim samama a dit…

hazak hazak meme de vancouvert je tecoute ton frero

intelligence a dit…

It seems different countries, different cultures, we really can decide things in the same understanding of the difference!
nike shoes