mercredi 12 novembre 2008

Un Rabbin ? Pas possible…


Chronique du mercredi 12 novembre 2008

Je suis déçu, mais alors vraiment déçu par Marc-Alain Ouaknin qui s'exprime dans « Le Monde des Religions » de novembre-décembre 2008.

La question est posée sans détour : « Qui a écrit la Bible ? » … Très bien !

Vous n'êtes pas sans savoir que selon les principes fondamentaux de foi du Judaïsme, la Torah fut écrite par Moïse, dictée par D.ieu.

Mais dans la controverse rabbinique du journal, on trouve le pseudo-Rabbin philosophe Marc-Alain Ouaknin qui exprime : « Savoir que Moïse n'a pas écrit la Torah ne me gêne pas. Et l'existence ou la non-existence des patriarches Abraham, Isaac et Jacob me laisse indifférent. Car pour le mystique, même l'existence de D.ieu n'a aucune pertinence. Même D.ieu est un peut-être ».

Là ! J'avoue je ne comprends plus rien, Marc-Alain Ouaknin, de qui s'agit-il ? Un Rabbin ? Un philosophe ? Un athée ? Un agnostique ?

A la limite, qu'il se définisse en tant que non-croyant et je le comprendrais, mais comment pouvoir se définir comme Rabbin et en même temps affirmer que la croyance n'est pas à la base de l'étude !

Vous imaginez : « Bonjour Monsieur, je suis Rabbin, Kabbaliste, non-croyant, cherchant poste de Rabbin dans une synagogue de fidèles non croyants pour leur lire le Chabbat un livre qui aurait pu être écrit par ma grand-mère, mais c'est pas grave, l'essentiel c'est l'interprétation que j'en fais ».

Mais Marc-Alain, sois sérieux une seconde, pourquoi ne pas lire un livre de cuisine ou la recette du gâteau au chocolat en interprétant le mélange de la farine et du chocolat comme le mélange de la bonté et la rigueur divine lors de la création du monde ?

Mais oui, ça marche ! Alors demandons à Alain Ducasse (comme quoi, un Alain peut en cacher un autre), d'écrire une nouvelle Bible, version cuisine française, histoire de coller vraiment avec la culture mythologico-culinaire qui a sûrement bercé son enfance.

On va s'gêner, tiens ! De toute façon, D.ieu n'existe pas, alors allons-y !

Et tant que j'y suis, pourquoi pas toi dans le rôle d'un D.ieu infini, puisque tu dis aussi « D.ieu sera ou ne sera pas en fonction de l'infinité de l'interprétation des hommes » ; c'est donc ton infinie compréhension qui fera de toi un D.ieu…. enfin un D.ieu de l'apocalypse !

Oui ! Puisque le Maboul -le déluge- n'a d'ailleurs lui non plus jamais existé pour toi et son récit n'est que le paradigme de cataclysme, d'une catastrophe.

Alors tu dois probablement en être un résidu et le symbole du déluge dont certains ne sont pas encore relevés.

Auditeurs, auditrices, vous m'entendez ce matin ? Ouf ! J'existe bien… je ne suis pas juste un paradigme de chroniqueur mythologique !

Bonne journée !

1 commentaire:

maicher a dit…

Although we have differences in culture, but do not want is that this view is the same and I like that!
age of conan power leveling